38 bis, Avenue de La Marne56100 LORIENT

09.00 - 17:00Lundi -Samedi

02 97 64 20 01

Fête du Chapeau

By 21st décembre, 2018 Evènement No Comments

CHAPEAU ! « Entrez je vous en prie, « Suspendez au soleil qui luit, »Votre chapeau de nuages gris ! »Qui portera le chapeau ? Ce mercredi 28 novembre : mais tous les invités bien sûr ! Ainsi que les chanteurs de la chorale Chantencor des Hespérides qui ont organisé cette « Fête du Chapeau ».

C’était un clin d’oeil à la Fête des Catherinettes qui enchanta le monde de la mode à l’honneur des modistes, et qui avait lieu le 25 novembre, jour de sainte Catherine d’Alexandrie, vierge et martyre, patronne des jeunes filles. La fête était parfois organisée au niveau de l’entreprise : ainsi les maisons de couture offraient gâteaux, liqueurs et fleurs. En 1952, une parade de chars tirés par des chevaux fut organisée pour Dior, et une exposition eut lieu dans l’atelier de Jacques Fath, pendant qu’un office religieux se déroulait à l’église Notre-Dame-de-Bonne-Nouvelle.

Cette coutume, à travers laquelle les jeunes filles faisaient des voeux pour un mariage proche, n’a plus la même attractivité, les transformations sociales du statut de la femme et du mariage ayant bouleversé la tradition, mais, même déclinante, elle se perpétue dans le milieu des couturières, ou dans les écoles de mode, où les profs rivalisent de créativité et de goût sur les couleurs traditionnelles du jaune et du vert, deux couleurs qui ne s’accordent pas (tiens, tiens …)

Aux Hespérides, le chapeau le plus remarquable est celui de notre Directeur, un haut de forme avec deux longues nattes brunes – style patron-voyou – qui lui sied à merveille !

Chapeau l’artiste ! Et merci pour les rafraîchissements accompagnés de petits gâteaux !

Une trentaine de galures différents, sur des visages affichant la bonne humeur, ornait

ce mercredi, notre salon peu habitué aux extravagances, il y avait de tout, imaginez : ici un melon qui fait l’envie d’un chapeau breton, un original qui fait de la provoc à un classique, un décalé qui côtoie un excentrique, un vachement élégant en ronds de dentelle noire amidonnée qui s’acoquine avec un béret de matelot au pompon rouge très convoité, un élaboré inspiré d’Halloween si on en juge par la variété des accessoires utilisés : une tête de mort sur une voilette, une plume, des fruits et un oiseau … et beaucoup de tokou plouz* et de feutres abondamment fleuris et très chic.

Tous bien à l’aise sous nos toques, mais n’allez pas croire « qu’on travaille du chapeau » nous on est là pour chanter – c’est qu’on a plusieurs casquettes aux Hespérides ! – et mercredi est le Jour de notre Chantencor, Paul au piano en casquette de marin et Maryse classe sous sa capeline à ruban de mousseline sont en haut de leur forme, et jamais nous ne chanterons aussi bien, nos voix bien chapeautées – et danserons parfois –

sur plusieurs airs de notre répertoire, en commençant par

« Toutes les femmes sont belles ! » suivi de

« Prendre un enfant par la main »

« Hymne à la nuit

« Les Saltimbanques »

« La Paloma »

« Trois petites notes de musique »

« Le Temps du muguet

« La mer » de Charles Trenet

« A la claire fontaine »

« Voici le mois de mai »

« Ma Bretagne quand elle pleut »

« Ode à la joie » et tant d’autres …

et nous terminerons par ……………… « Toutes les femmes sont belles ! »

Si belles, qu’une photographe d’art professionnelle qui nous a accompagnés tout au long de notre rencontre a proposé de nous prendre en photo, messieurs y compris. Avec joie bien sûr ! chacun a répondu … Qui refuse l’immortalité ? et quel plus beau souvenir de la « Fête du Chapeau » de l’année 2018 ?

* chapeaux de paille

Leave a Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.