38 bis, Avenue de La Marne56100 LORIENT

09.00 - 17:00Lundi -Samedi

02 97 64 20 01

Chanter l’amour et fredonner avec les poètes ces airs qui bercent nos joies et nos peines.

Tous les poètes ont aimé chanter l’amour : comme le clame notre PIAF dans son “Hymne à l’amour“, en écho à Jean FERRAT nous révélant sa crainte :”Que serais-je sans toi” pour “Aimer à perdre la raison” !

PREVERT chanté par GAINSBOURG ne dit-il pas “Jour après jour, les âmes mortes n’en finissent pas de mourir“. il traduit ainsi le spleen de Charles TRENET quand il murmure “Que reste t-il de nos amours ?”

alors que notre BREL se résigne  “Quand on n’a que l’amour … pour unique secours … à offrir en partage ou en prière” … passionnément, passionnément

NICOLETTA vibre intensément : “L’amour, le soleil, c’est pareil“, tout comme Isabelle AUBRET “Avec l’amour retrouvé, c’est beau la vie !

MOULOUDJI, lui est aux anges “Un jour, tu verras … on se rencontrera … nous danserons l’amour les yeux au fond des yeux“.

 

Et la terre peut bien s’écrouler” n’est-ce-pas, chère Edith “Nous aurons pour nous l’éternité” en partage avec MOUSTAKI “Et nous ferons de chaque jour, une éternité d’amour” …

Et qui peut mieux qu’Isabelle AUBRET, chanter l’amour universel ? :

Des Cornouailles à l’Oural

Imagine la chorale

Des mosquées aux chapelles

Tu vas voir le gospel

Qu’on croit au ciel ou à rien

Qu’on soit fidèle ou païen

A partir du duo

Tout chant est un credo

Quand cent milliards de vivants

Mêleront leurs voix dans le vent

Imagine le frisson

Imagine la chanson.

BARBARA a dit “Chaque fois qu’on parle de chanter l’amour, c’est avec “jamais et “toujours”. Eh bien aux Hespérides, toujours on chante : à la chorale, au karaoké, et jamais on ne s’en lasse !

 

 

Leave a Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.