38 bis, Avenue de La Marne56100 LORIENT

09.00 - 17:00Lundi -Samedi

02 97 64 20 01

Repeindre la vie aux Hespérides en gris humour « Autour d’un livre »

Gérard ALLE, journaliste, auteur de romans noirs, écrivain à succès d’ouvrages documentaires sur la Bretagne, cette fois nous offre trois romans gris sous le titre « Les papys féroces », mettant en scène des anciens qui en ont bavé et qui veulent prendre leur revanche, diable ! Leur gris est loin d’être terne, tout comme le gris de la Bretagne éclatant et changeant, plein de promesses aussi bien pour le promeneur que pour le peintre. Et n’est-il pas assorti à l’ardoise et au chagrin du ciel , ainsi qu’aux nuances de l’hortensia qui habille si joliment les murs de granit et, dans le Finistère, sert de haies savamment colorées ?

Nous y voici avec Lucien, ancien employé des Chemins de Fer qui prit comme épouse Micheline qu’il trouvait un peu « Diesel », mais bon ! Son passe-temps, entre autres, était le vélo. Alors qu’un peu chich-trac il avait gagné une course, on l’appela « Bartali Zig-Zag » surnom qu’il garda.

Il aimait jouer aux cartes, danser, java et tango, valse – et un brin de gavotte pour faire couleur locale –

Il se rêvait arboriculteur fruitier, passant son temps à greffer en écusson, coupant des yeux dans des lambeaux d’écorce qui versaient des larmes de sève. Un retraité sympa qui trimballe ses nostalgies au son de l’humour.

Quant à Maurice, gendarme, victime d’un excès de zèle, aïe aïe aïe, il fait pas bon se frotter à un député – même s’il a un sourire Hollywood et un super complet gris – qui se fait alpaguer : c’est vrai qu’avec sa déesse 21, couleur gris tourterelle, celui-ci fonçait à toute berzingue pour atteindre ce croisement de cinq routes, à l’entrée de Carhaix. Et le voilà qui se met à débiter et à débiter des phrases bien propres sur elles, « Vous faites un métier bien difficile, vous êtes formidable … donnez-moi votre nom … Le Bihan, Le Bihan Maurice, c’est noté … Si je peux faire quelque chose pour vous … on ne sait jamais, et bla bla bla, dont notre Maurice, complètement sourd, ne tiendra aucun compte alors qu’il lui rédige un PV « excès de vitesse » couleur gris nuage. Quelle griserie pour un gendarme de coller une contredanse … à un député par-dessus le marché !

Oui, mais il allait la payer cher la prune qu’il balança ce jour-là à un élu qui, faisant jouer ses relations, le fit mijoter pour des années, dans le formol d’une brigade de correction de la Meuse, loin de sa Bretagne …

Demander dans ses dernières volontés que soit passé « C’est extra » de Léo Ferré https://www.youtube.com/watch?v=MjlkYxP2OLg à la messe d’enterrement, de quoi pleurer à l’avance le départ de la regrettée … n’est-ce pas la signature d’un esprit fort et original que vous aurez envie de connaître en lisant « Momo Nique la Mort ». Forcément quand la Mort a pointé son nez sous la forme d’un crabe et que Momo a tout fait pour qu’il mette les voiles, on ne s’étonne pas de voir notre Monique dans son petit bled breton où pourtant le temps est souvent gris anthracite, y « repeindre sa vie en couleurs« , en compagnie de sa chatte angora qui ne la quitte pas quand elle lit. Les chats adorent s’allonger sur le livre que vous êtes en train de lire, tout en écoutant Berlioz qu’ils adulent c’est bien connu.

 

Un jour, notre Momo recevra la visite d’un cambrioleur – tiens, tiens – dont elle se fera – tiens, tiens – un ami « à la vie à la mort » et qui lui vaudra une fin de vie pleine d’affection, comme en rêveraient tant de « vieux » délaissés.

Une écriture pleine de verve, dans un jargon pittoresque, comme celle de Gérard Allé, on en veut, encore et encore … et d’emblée, on lui pardonne de haïr les géraniums rouges, on voudrait bien savoir pourquoi ?

 

Leave a Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.